Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111
Nous serons présents au salon franchise expo paris ! Du 16 au 18 mars 2024 - Stand J111

Interview franchisé - La Rochelle

DĂ©couvrez l’interview de Teddy Bonhomme, franchisĂ© French Coffee Shop, avec son Ă©pouse CĂ©cile, depuis bientĂŽt un an sur le point de vente de La Rochelle.

Anciens exploitants dans le bar tabac PMU, ils souhaitaient se réorienter vers une activité moins chronophage, et plus sereine.

Il aborde aujourd’hui leur parcours et ce qui les a conduit Ă  rejoindre le rĂ©seau French.

Retrouvez toutes les actualitĂ©s de l’enseigne sur la page LinkedIn French Coffee Shop.

PRÉSENTEZ-VOUS ?

Cécile et Teddy, franchisés sur le point de vente de La Rochelle, une reprise. On a repris ce point de vente en Octobre 2022.

‍

QUEL EST VOTRE PARCOURS ?

On l’a dĂ©marrĂ© trĂšs jeunes tous les deux, moi j’étais chez DĂ©cathlon et CĂ©cile a ouvert une premiĂšre boutique de prĂȘt Ă  porter.

Ensuite on a eu deux commerces dans le Bar Tabac PMU, on a fait deux fois 7 ans, toujours dans le dĂ©partement de la Charente-Maritime. On a pris une annĂ©e Ă  ne rien faire qui a fait du bien. Et aprĂšs, on s’est lancĂ©s dans l’aventure French Coffee Shop.

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU FRENCH COFFEE SHOP ?

Alors French, on a connu Ă  Royan parce qu’on habite lĂ -bas. Donc il y a un French Ă  Royan et on y Ă©tait client.

POURQUOI AVOIR CHOISI FRENCH COFFEE SHOP ?

On a choisi French, parce-qu’on voulait reprendre la boutique de Royan. On s’est donc penchĂ©s sur la franchise. On a Ă©tĂ© un peu plus loin, on a creusĂ© et on a eu un premier contact avec Pierre et Carole. Cela nous a rĂ©confortĂ© dans nos choix, on aimait beaucoup le concept et le fait de rencontrer Pierre et Carole nous a vraiment rĂ©confortĂ©, c’était des personnes vraiment trĂšs humaines. On a vu qu’on Ă©tait vraiment en phase et qu’on pouvait travailler ensemble, ce qui n’était pas Ă©vident pour nous parce qu’on a toujours Ă©tĂ© indĂ©pendants.

Donc faire partie d’une franchise a Ă©tĂ© une Ă©tape Ă  passer, Ă  accepter. Le premier rapport, qu’on a donc eu tous les quatre, s’est trĂšs bien passĂ© et c’est pour ça qu’on est partis tĂȘte baissĂ©e. AprĂšs il y a le choix de l’emplacement de la ville, on Ă©tait sur La Rochelle avec un trĂšs bel emplacement et une trĂšs belle ville. Pas mal d’élĂ©ments qui ont fait que cette affaire Ă©tait faite pour nous.

VOUS VENEZ D’UNE ACTIVITÉ BIEN DIFFÉRENTE
 QU’EST CE QUI VOUS A PLU DANS LE COFFEE SHOP ?

Effectivement, ça n’avait rien Ă  voir mĂȘme si on a eu du bar. Aujourd’hui, c’est deux choses complĂštement diffĂ©rentes et notre mĂ©tier qu’on fait dans le coffee shop on ne le regrette pas du tout.

C’est un mĂ©tier qui est beaucoup plus sain, serein donc c’est exactement ce qu’on recherchait, avec une amplitude horaire qui est quand mĂȘme plus rĂ©duite que ce qu’on a connu auparavant. C’était une qualitĂ© de vie qu’on recherchait, c’est l’élĂ©ment qui correspondait vraiment au coffee shop et ça nous allait trĂšs bien.

‍

QU’EST-CE QUE FRENCH VOUS A APPORTÉ ?

DĂšs le dĂ©but, ils ont Ă©tĂ© trĂšs prĂ©sents, ils ont Ă©tĂ© beaucoup Ă  l’écoute dĂ©jĂ  de ce qu’on cherchait, ce qu’on voulait et par rapport Ă  ça, ils nous ont vraiment conseillĂ©, orientĂ© vers un point de vente qui pouvait nous convenir. Donc c’est aussi lĂ , qu’on a pu voir la reprise de La Rochelle.

AprĂšs on a eu beaucoup de moyens pour monter le projet que ce soit en terme de financement avec les partenaires prĂȘt pro, dans la comptabilitĂ©, il nous donne tous les Ă©lĂ©ments pour qu’on puisse bien travailler dĂšs le dĂ©but, d’avoir une bonne ouverture. Avant l’ouverture, il y a quand mĂȘme un trĂšs bon accompagnement, hormis la formation, huit jours avant l’ouverture, il y a quand mĂȘme Pierre qui est lĂ  avec nous pour vraiment nous rassurer, pour mettre tout en place. Ça c’est trĂšs rassurant et ça a Ă©tĂ© un Ă©norme point positif.

PARLEZ NOUS DE VOTRE POINT DE VENTE ?

On se situe centre-ville de La Rochelle, place Verdun, trĂšs belle ville cĂŽtiĂšre. C’est une grande ville, mine de rien, trĂšs Ă©tudiante aussi. On est en plein centre-ville, sous les arcades. Le local fait 120 mĂštres carrĂ©s environ, avec une soixantaine de places assises et une belle terrasse extĂ©rieure, avec une cinquantaine de places.

Aujourd’hui, on est six sur le point de vente exactement, moi, ma femme et quatre salariĂ©s.

COMMENT S’EST DÉROULÉE VOTRE FORMATION ?

Notre formation s’est dĂ©roulĂ©e Ă  La Teste, au siĂšge, avec essentiellement Carole. Il y a eu aussi d’autres intervenants, comme les CafĂ©s Richard, Ă©galement Julie-Anne, qui nous a fait une belle formation. Donc ça c’était pour la partie thĂ©orique qu’on a eue au siĂšge. On a beaucoup pratiquĂ© aussi donc c’était un point positif. On est arrivĂ© quand mĂȘme d’un domaine oĂč on a dĂ©jĂ  touchĂ© une machine Ă  cafĂ©, donc on est partis avec des points d’avance. Mais voilĂ , tout de suite, on est rentrĂ© dans le vif du sujet, on a travaillĂ© les boissons, c’était une de nos craintes dĂšs le dĂ©but, on avait peur de ne pas pouvoir faire ces boissons quand on voit le livret de recettes. Mais on a vite rĂ©ussi.

Ensuite, on est partis en immersion, on a eu la chance d’aller chez Gwen et Yann Ă  MĂ©rignac, ils nous ont trĂšs bien accueillis, et lĂ  par contre, on a fait des vraies boissons pour des vrais clients. C’était plus les boissons pour Fred et Julie-Anne, c’est terminĂ©, c’était pour les vrais clients 😄

Et tout de suite, ça met dans le vif du sujet, on n’avait pas Ă  se tromper. VoilĂ  Gwen et Yann nous ont trĂšs trĂšs bien formĂ©s pendant ces quelques jours sur le point de vente, on les remercie encore.

QUEL BILAN TIREZ-VOUS DE CES DERNIERS MOIS ?

Le bilan est plutĂŽt positif, parce qu’on est dĂ©jĂ  trĂšs contents de ce qu’on fait, on est trĂšs biens, on a trouvĂ© une qualitĂ© de vie, mĂȘme si on y passe du temps.

On travaille dans un endroit qui est serein, sain et c’était ce qu’on recherchait.

Aujourd’hui, nos clients viennent pour travailler, pour passer un bon moment, c’est ce qu’on veut aussi , c’est ce qu’on recherche. Du coup, lĂ -dessus, on est super contents. On a trouvĂ© une trĂšs bonne Ă©quipe, avec laquelle on vient et tout se passe trĂšs trĂšs bien, ça c’est un point trĂšs positif.

Le cĂŽtĂ© financier, on aura un retour d’ici quelques mois, donc lĂ  dessus on pourra faire un retour plus tard. Et quant Ă  l’avenir, on est sereins. Aujourd’hui, la franchise travaille beaucoup sur l’avenir aussi, mine de rien, du coup ça nous rassure parce qu’on est toujours dedans mais il faut aussi voir l’avenir. Donc ils y travaillent beaucoup, sur ce qu’on peut faire pour rester dans l’air du temps, entre guillemets, mĂȘme si le coffee shop reste un coffee shop, il faut aussi Ă©voluer avec la mode, et ils travaillent trĂšs bien dessus pour y arriver.

Donc l’avenir, je le vois plutît serein.

UN CONSEIL POUR LES FUTURS FRANCHISÉS ?

Des conseils, on peut en donner, aujourd’hui, la franchise French Coffee Shop est une franchise vraiment Ă  taille humaine, avec des gens Ă  l’écoute, des gens qui travaillent beaucoup dans l’ombre, une trĂšs bonne Ă©quipe, et ça c’est super important.

Ils restent ouverts, on est indĂ©pendants, mine de rien et ça c’est ce qu’on recherchait aussi. Ce n’est pas Ă©vident de faire partie d’une franchise, mais French est une franchise familiale et vous pouvez y aller les yeux fermĂ©s.

‍

‍

Interview franchisé - La Rochelle

DĂ©couvrez l’interview de Teddy Bonhomme, franchisĂ© French Coffee Shop, avec son Ă©pouse CĂ©cile, depuis bientĂŽt un an sur le point de vente de La Rochelle.

Anciens exploitants dans le bar tabac PMU, ils souhaitaient se réorienter vers une activité moins chronophage, et plus sereine.

Il aborde aujourd’hui leur parcours et ce qui les a conduit Ă  rejoindre le rĂ©seau French.

Retrouvez toutes les actualitĂ©s de l’enseigne sur la page LinkedIn French Coffee Shop.

Affiche French Talk franchisé La Rochelle French Coffee Shop

Interview franchisé - La Rochelle

DĂ©couvrez l’interview de Teddy Bonhomme, franchisĂ© French Coffee Shop, avec son Ă©pouse CĂ©cile, depuis bientĂŽt un an sur le point de vente de La Rochelle.

Anciens exploitants dans le bar tabac PMU, ils souhaitaient se réorienter vers une activité moins chronophage, et plus sereine.

Il aborde aujourd’hui leur parcours et ce qui les a conduit Ă  rejoindre le rĂ©seau French.

Retrouvez toutes les actualitĂ©s de l’enseigne sur la page LinkedIn French Coffee Shop.

Affiche French Talk franchisé La Rochelle French Coffee Shop

Du 1 Novembre au 30 Novembre !
fcs

Avant et AprÚs la rénovation

Avant
AprĂšs

d'autres actualités

En cliquant sur « Autoriser tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre Politique de confidentialité pour plus d'informations.